Navigation

Union locale CGT de Roissy CDG
Union Locale CGT
de Roissy-CDG

Tél: 01.48.62.10.28
Fax : 01.48.62.37.25
6, route des anniversaires
Bât. 7595 - Zone Technique
95701 ROISSY-CDG
contact@ulcgtroissy.fr


Accueil Luttes & succès


Expulsions des enfants : les syndicats de Roissy mobilisés....


mardi 27 juin 2006 - Réagir Imprimez

Expulsions : appel des syndicats a une mobilisation.
Le parisien - édition du 26 juin 2006

Aux coté des membres de Réseau éducation sans frontières et de nombreux enseignants, la majorité des organisations syndicales de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle lancent un appel à la mobilisation de l’ensemble des salariés du secteur aérien pour empêcher les expulsions. Ils craignent une recrudescence des reconduites à la frontière à partir du 30 juin. « Les préfectures ont pour objectif de rattraper le temps perdu pour remplir les quotas fixés par le ministre de l’Intérieur de 25 000 expulsions en 2006, soit 25 % de plus qu’en 2005 qui était déjà une année record », s’insurgent-ils.

Sans-papiers : secteur aérien mobilisé.
20 Minutes - édition du 26 juin 2006

Ils ne veulent pas les laisser partir. Des syndicats du secteur aérien (SUD-Aérien, CGT Roissy, CFTC Roissy, CFDT Paris Nord et Roissy) ont lancé un appel, avec le Réseau éducation sans frontières (RESF), pour que les personnels au sol et navigants s’opposent aux expulsions des élèves sans papiers : « Les personnels des plates-formes aéroportuaires ne peuvent fermer les yeux sur ce qu’on leur demande de faire. Ils ont pour mission de faire voler des avions transportant des passagers ou du fret, pas des hommes et des femmes menottés et scotchés à leur siège. » Ils sont prêts à demander à un commandant de bord de refuser de décoller si nécessaire.

Appel à la désobéissance. Nouvelobs.com - 26 juin 2006

RESF, des syndicats du secteur aérien et des syndicats étudiants et lycéens ont lancé, samedi, dans un communiqué, un appel pour que les personnels au sol et navigants s’opposent aux expulsions des élèves sans papiers.
« Les personnels des plateformes aéroportuaires ne peuvent fermer les yeux sur ce qu’on leur demande de faire, écrivent-ils dans ce communiqué. Ils ont pour mission de faire voler des avions transportant des passagers ou du fret, pas des hommes et des femmes menottés et scotchés à leur siège ».
Plusieurs syndicats du secteur aérien (Sud aérien, CGT Roissy, CFTC Roissy, CFDT Paris Nord et Roissy) et des syndicats étudiants et lycéens (UNEF, UNL) ont signé cet appel lancé avec RESF, qui organise des mobilisations pour empêcher des expulsions d’élèves ou de parents d’élèves.

Des syndicats du secteur aérien se mobilisent.
L’Humanité - édition du mardi 27 juin 2006

Des syndicats du secteur aérien (SUD aérien, CGT Roissy CFTC Roissy, CFDT Paris-Nord et Roissy) le Réseau éducation sans frontière (RESF) et des syndicats étudiants et lycéens (UNEF, UNL) ont lancé, samedi, dans un communiqué, un appel pour que les personnels au sol et navigants s’opposent aux expulsions des élèves sans papiers. Rappelant que la mission des personnels des plateformes aéroportuaires n’est pas de « faire voler des avions transportant des hommes et des femmes menottés et scotchés à leur siège », ils soulignent que « le nombre d’expulsion va encore augmenter à partir de la fin juin », pour conclure : « cet appel, c’est un appel à la désobéissance civile pour dire que nous ne sommes pas d’accord avec ces expulsions. »


Vous aussi, réagissez à cet article


bouton radio modere priori

Votre commentaire est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Votre commentaire

Titre de l'article

Votre pseudo :

Votre adresse e-mail:

Texte de votre message :



Autres articles sur le même sujet :