Navigation

Union locale CGT de Roissy CDG
Union Locale CGT
de Roissy-CDG

Tél: 01.48.62.10.28
Fax : 01.48.62.37.25
6, route des anniversaires
Bât. 7595 - Zone Technique
95701 ROISSY-CDG
contact@ulcgtroissy.fr


Accueil Communiqués et tracts


Communiqué de l’UD-CGT 93 suite à la réunion avec la Préfecture de Seine-Saint-Denis du mardi 16 janvier 2007


jeudi 18 janvier 2007 - Réagir Imprimez

Une délégation de la CGT 93 a été reçue à la Préfecture de Seine-Saint-Denis [1] Cette rencontre fait suite aux nombreuses interpellations de la CGT 93 sur des dossiers départementaux importants (4 dossiers ont été évoqués avec le Préfet ce mardi 16 janvier).

1/ Régularisation des salariés sans papiers d’OSP

La CGT 93 a dénoncé un système d’exploitation des salariés surexploités et fragilisés parce qu’ils n’ont pas de papiers.

Nous avons rappelé que les salariés sans papiers d’OSP ont engagé des démarches juridiques pour faire valoir leurs droits. Nous avons réitéré notre exigence de régularisation des 9 salariés qui en ont fait la demande comme cela s’est fait dans l’Essonne (Modeluxe).

Après discussion, il a été décidé que les 9 dossiers seraient réexaminés, un rendez-vous étant pris avec le service préfectoral compétent.

2/ Badges Roissy

Sous couvert de sûreté aéroportuaire, des centaines de salariés sont victimes de licenciement sur la plateforme de Roissy. En effet, un retrait de badges dans certaines zones de l’aéroport conduit à une perte d’emploi et de salaires.

Les représentants CGT ont proposé une sécurisation et un droit au maintien du contrat de travail et au salaire en cas de procédure d’enquête concernant l’attribution de badges.

Après discussion, une proposition a été faite par le Préfet de donner la directive aux entreprises, dans le cas d’une demande de renouvellement de badges, d’en faire la demande trois mois à l’avance (au lieu d’un mois aujourd’hui), ce qui éviterait à de nombreux salariés de se retrouver sans salaire.

Il fut évoqué également la perspective d’une réunion de travail avec la Direction Départementale du Travail, les organisations syndicales, les services compétents de la Préfecture.

3/ Sanofi/Aventis

Pour les emplois sur le Parc Biocitech Romainville suite au désengagement de Sanofi Aventis : une rencontre a lieu les jours prochains avec la Direction du groupe et le Préfet. Des commissions de suivi sont programmées avec l’objectif de faire de ce parc un site pérenne à vocation industrielle, de recherches et de formation. Il doit permettre de maintenir les emplois actuels, de les développer et de valoriser les atouts considérables de cet ex. centre de recherches Aventis.

Concernant le PAPR (les bâtiments administratifs vides depuis 4 ans), une campagne de promotion est initiée.

Concernant la Crèche, actuellement menacée, alors que les structures d’accueil de la petite enfance sont insuffisantes, des initiatives sont prises permettant d’accueillir de nouveaux bébés et assurer sa pérennité. Des demandes de subventions ont été formulées auprès de Sanofi Aventis. Une rencontre est prévue avec la CAF. A suivre.

4/ Libertés syndicales

Les représentants de la CGT ont fait part de préoccupations concernant la criminalisation de l’action syndicale dans plusieurs entreprises ou localités de Seine-Saint-Denis. Des exemples concrets ont été soulevés, en particulier à Drancy où le Secrétaire du syndicat fait l’objet de poursuites judicaires à son encontre pour avoir dénoncé la précarité dans sa collectivité.

- Enfin, les représentants de la CGT 93 ont interpellé le Préfet sur les nombreuses actions en cours dans les Conseils de Prud’Hommes, en particulier en Seine-Saint-Denis. En effet, l’ensemble des conseillers prud’homaux salariés dénonce une éventuelle application d’une loi conduisant à une remise en cause de la qualité des jugements des conseillers prud’homaux, ainsi qu’à une remise en cause de l’indemnisation du temps passé au Conseil.

Bobigny, le 16 janvier 2007 / 19 H.

Notes

[1Participaient à cette réunion :

Pour la CGT 93 :
- Thierry DUMEZ / Secrétaire Général de la CGT 93
- Marie-Claude BEVIERRE / Secrétaire Générale de la CSD - Services Publics
- Serge NYBELEN / Secrétaire Général CGT Roissy
- Danièle MONTEL / CGT Sanofi/Aventis
- Jean Paul DECREUX / CGT Montreuil (dossiers OSP).

Pour la Préfecture :
- M. CORDET / Préfet de Seine-Saint-Denis
- M. VICHERAT / Sous-préfet de Bobigny
- M. LEBROT / Sous-préfet de Roissy
- Mme MAGNE / Responsable du service des étrangers
- M. THOMAS / Directeur de la Direction Départementale du Travail
- M. ROYER / Direction Départementale du Travail.


Vous aussi, réagissez à cet article


bouton radio modere priori

Votre commentaire est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Votre commentaire

Titre de l'article

Votre pseudo :

Votre adresse e-mail:

Texte de votre message :



Autres articles sur le même sujet :