Navigation

Union locale CGT de Roissy CDG
Union Locale CGT
de Roissy-CDG

Tél: 01.48.62.10.28
Fax : 01.48.62.37.25
6, route des anniversaires
Bât. 7595 - Zone Technique
95701 ROISSY-CDG
contact@ulcgtroissy.fr


Accueil 8 mars Assemblée débat sur l’égalité entre les femmes et les hommes


Amiante : ADP assigné pour "faute inexcusable" le 15 mai à Bobigny


jeudi 26 avril 2007 - Réagir Imprimez

Le procès pour "faute inexcusable" intenté contre Aéroports De Paris (ADP) par un ex-salarié atteint d’une maladie liée à une exposition à l’amiante aura lieu le 15 mai au tribunal de grande instance de Bobigny et non mardi comme annoncé, selon le tribunal.

Il ne s’agit pas d’un renvoi mais l’audience a été repoussée par le tribunal des affaires de sécurité sociale (TASS) de Bobigny pour des raisons administratives.

Technicien chez ADP à Orly (Val-de-Marne) entre 1992 et 2002, date à laquelle il a pris sa retraite, Michel Ponthieux, 66 ans, est atteint de plaques pleurales (dépôts d’amiante sur la plèvre, enveloppe des poumons).

Cette maladie incurable, susceptible d’évoluer en cancer, a été diagnostiquée en 2004.

Selon son avocate, Me Elisabeth Leroux, du cabinet Teissonnière Topaloff Lafforgue, il a été "exposé à l’amiante" dans les deux aérogares d’Orly "où il travaillait à réparer les systèmes de chauffage et de climatisation, calorifugés à l’amiante".

M. Ponthieux a une incapacité permanente reconnue de 5% actuellement, d’après elle. Il a fait appel au fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante et une condamnation d’ADP ouvrirait la voie à une majoration de l’indemnité qu’il perçoit.

ADP a déjà été condamné pour "faute inexcusable" par le TASS de Créteil, le 21 novembre 2006, à la demande d’un autre salarié d’Orly. Il s’agissait, selon Me Leroux, de la première condamnation d’ADP pour ce type de faits.


Vous aussi, réagissez à cet article


bouton radio modere priori

Votre commentaire est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Votre commentaire

Titre de l'article

Votre pseudo :

Votre adresse e-mail:

Texte de votre message :