Navigation

Union locale CGT de Roissy CDG
Union Locale CGT
de Roissy-CDG

Tél: 01.48.62.10.28
Fax : 01.48.62.37.25
6, route des anniversaires
Bât. 7595 - Zone Technique
95701 ROISSY-CDG
contact@ulcgtroissy.fr


Accueil 8 mars Assemblée débat sur l’égalité entre les femmes et les hommes


Thérèse Kopia est relaxée


jeudi 6 septembre 2007 - Réagir Imprimez

Sans papiers, la sexagénaire ne sera pas expulsée vers la Centrafrique.

Thérèse Kopia, soixante-huit ans, a été relaxée, hier, par le tribunal de Bobigny. En revanche, les juges ont estimé que la procédure d’arrestation n’était pas entachée d’irrégularité. Us devaient statuer sur son refus d’embarquer à Roissy pour la Centrafrique. Le 19 juillet dernier, le procureur avait demandé quatre mois de prison avec sursis, sans interdiction du territoire. Les juges ne l’ont pas entendu de cette oreille. Ils ont suivi l’analyse de l’avocat de Thérèse Kopia, Me Emmanuel Itoua : le préfet, en refusant son titre de séjour à la sexagénaire pour raison médicale, aurait dû lui présenter une autre solution pour régulariser sa situation. En l’occurrence, un titre de séjour pour vie privée et familiale.

« Le tribunal n’a pas ouvertement condamné le préfet, mais cette relaxe est, pour lui qui voulait ne faire que du chiffre, un désaveu », a déclaré Me Itoua. Pour Catherine Stern, du Réseau Éducation sans frontières, « c’est une grande victoire ». « Dès lundi, nous allons en préfecture pour mettre en action la procédure de régularisation. Il faut maintenant que cette grand-mère puisse vivre avec ses filles et ses petits-enfants français en toute quiétude. D’autant que d’autres cas aussi difficiles à supporter réclament toute notre mobilisation. » Pour Mouloud Aounit, secrétaire général du MRAP, qui s’était indigné dès le début de l’affaire, il serait temps que l’État se rende compte que sa politique du chiffre, désastreuse et cruelle, n’est pas une véritable politique d’immigration. « Les femmes, les hommes, les enfants ne sont pas des quotas laitiers », s’est-il exclamé.



Vous aussi, réagissez à cet article


bouton radio modere priori

Votre commentaire est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.


Votre commentaire

Titre de l'article

Votre pseudo :

Votre adresse e-mail:

Texte de votre message :



Autres articles sur le même sujet :