Brutalités policières contre les salariés et les élus en gréve CIF KEOLIS



mercredi 6 mai 2015

Infos sur la grève et l’action de ce jour de la CGT et des salariés en grève CIF-KEOLIS

Malgré une mobilisation qui ne faiblit pas, et une détermination absolue, la direction de la société de transport de voyageurs CIF-KEOLIS, reste sourde aux attentes et aux revendications légitimes des salariés en grève.

Devant un tel mépris, les salariés en grève et leurs élus CGT, ont décidé d’agir et de frapper fort !

Ils se sont rendus aujourd’hui, au siège social de la SNCF, dont la CIF-KEOLIS est une filiale.

Plus de 60 grévistes, sont entrés pacifiquement dans les locaux du siège de la SNCF, afin d’exposer leur situation, de faire entendre leurs revendications et pour dénoncer le système de management répressif de leur Direction.

Au lieu de trouver une direction SNCF ouverte au dialogue, (d’autant qu’il est question d’une filiale qu’elle détient majoritairement) se sont les CRS qui sont intervenus violemment contre les grévistes et leurs élus de la CGT.

Plusieurs grévistes ont été fortement brutalisés par des CRS qui n’avaient aucune retenue.

Nous condamnons avec force la brutalité de cette intervention policière que rien ne peut justifier dans le cadre d’un conflit social.

Nous ne pouvons accepter que des salariés en grève et leurs élus soient traités comme des malfrats et sans le moindre ménagement par les forces de "l’ordre", alors même qu’ils manifestaient pacifiquement la volonté de voir la SNCF (qui est leur maison-mère) prendre en considération leur situation et leurs revendications !

Quoi qu’il en soit nous saluons le courage et l’engagement sans faille des salariés et des élus en grève.

Les salariés en grève et leurs élus CGT ne sont pas des voyous mais des hommes et des femmes respectables qui résistent et qui défendent leurs droits et leur dignité contre l’arbitraire et la violence patronale qu’ils subissent au quotidien et depuis trop longtemps !

Les salariés CIF-KEOLIS en grève ont besoin de notre soutien et de notre solidarité merci de diffuser l’information auprès de nos camarades CGT.