Le Noël des sans-papiers à Bobigny


jeudi 20 décembre 2007
PNG - 199.9 ko
Gilles Reboul, Steward et militant CGT à Air France, parraine les enfants des familles de sans-papiers d’OSP

Bobigny, hier. Des cadeaux au pied d’un petit
sapin orné de guirlandes, un buffet de fête…
Comme l’an dernier, la CGT a joué les Pères Noël
pour les sans-papiers d’OSP et leurs familles, lors
d’un déjeuner convivial a la Bourse du travail. Ces
huit anciens vigiles, licenciés il y a un an et demi
par leur patron, se battent depuis pour obtenir
leur regularisation. La préfecture a en octobre
dernier emis un avis favorable pour deux d’entre
eux. « Mais a ce jour, nous n’avons toujours pas
été convoqués »
, confient-ils. Le secrétaire
départemental de la CGT, Thierry Dumez, rappelait
hier que les autres dossiers feraient l’objet de
recours gracieux début janvier. La CGT a
également mis la main a la poche pour payer le
voyage de la famille de Souleymane Bagayoko. Le
sans-papiers avait été expulse vers le Mali en
août 2006. Son épouse et sa petite fille de 2 ans
ont pu prendre l’avion il y a une semaine pour
passer les fêtes de Noël avec lui a Bamako.