Sans-papiers : le papa bolivien a été expulsé


vendredi 4 mai 2007

La mobilisation des militants de RESF et d’élus de gauche, hier mercredi matin à l’aéroport de Roissy, n’a pas pu empêcher l’expulsion de Tito Castro, un Bolivien de 29 ans père d’une petite fille de 3 ans et demi inscrite à l’école Solbès d’Aulnay-sous-Bois. Dans des tracts en français et en espagnol, les manifestants avaient pourtant appelé les passagers du vol à destination de La Paz à refuser d’embarquer si l’homme était escorté à bord. « Nous allons au moins essayer de sauver sa compagne et sa petite fille. Même si ce sera difficile », confie Jean-Michel Delarbre, animateur de RESF 93, qui précise que l’enfant était depuis mardi « à l’abri ».